Suivez-nous

213 est un site indépendant qui donne à voir l'Algérie dans tous ses états en vidéos, audio, photos et articles. 213 est aussi participatif, ouvert à tous.

Les plus lus

213 sur FB

Sports

Ligue 1: le CS Constantine reçoit son bouclier de champion d’Algérie

Le bouclier du championnat de la Ligue 1 Mobilis  de football pour la saison 2017-2018 a été  remis vendredi soir, au stade  chahid Hamlaoui de Constantine, au champion, le CS Constantinedans une  ambiance « explosive »  en présence du président de la FAF, Kheireddine  Zetchi.

Le capitaine du CS Constantine, Yacine Bezzaz, a brandi haut le trophée,  sous les applaudissements des 60 000 supporters, dans une cérémonie ayant suivi le match, CS Constantine-Paradou AC, en clôture de la 30ème  journée de la Ligue 1 de football et où le deux équipes se sont neutralisées (0-0).

 

Les Sanafir remportent le 2ème titre de champion de leur son histoire après celui de 1997 et font chavirer l’antique Cirta de bonheur. Emu jusqu’aux larmes, l’un des grands artisans de cette consécration, le coach  Abdelkader Amrani a déclaré à la presse: « La réussite est le fruit  d’un travail collectif, où staffs technique, administratif et médical ont conjugué leurs efforts pour arriver à ce sacre. Les supporters du CS Constantine, le 12ème homme de l’équipe ont amplement contribué à cette réussite. Dans toute ma carrière, je n’ai jamais vu de tels supporters. Ils étaient derrière leur club dans toutes les circonstances. Cette saison était difficile, mais exceptionnelle. Durant la phase retour, toutes les équipes voulaient se racheter, ça a un peu compliqué notre mission et le CSC avait du mal à poursuivre sur la même lancée, mais on a tenu bon. La discipline et la  rigueur sont le secret de cette consécration. Pour la saison prochaine, on va tout faire pour rester sur le même niveau et rendement ».

De son côté, Yacine Bezzaz a déclaré: « J’espère qu’avec ce titre de champion, le CS Constantine renouera avec le succès. Je suis fière, ainsi que mes coéquipiers d’offrir ce soir le titre de champion à nos supporters et à Constantine, après des années d’attente. La saison prochaine, on promet de faire les meilleurs résultats possibles en Ligue de champions d’Afrique ».

Pour le baroudeur de l’équipe, Mohamed-Lamine Abid, également deuxième meilleur buteur du championnat 2017-2018 (16 buts): « L’abnégation et un mental solide ont été nécessaires afin d’atteindre les cimes. La pression était énorme, mais le CSC, joueurs et staff ont su gérer. Je me sens bien au CS Constantine. J’ai encore une année avec le club je compte  bien honorer mon engagement ».

Le CS Constantine s’était adjugé son deuxième titre de champion d’Algérie, une journée avant la fin de la compétition grâce à sa victoire contre l’USM Blida (1-2), à l’occasion de la 29e et avant dernière journée du championnat national de Ligue 1.

Le club constantinois aura l’honneur de défendre les couleurs nationales lors de la prochaine édition de la Ligue des champions d’Afrique. Bezzaz et ses coéquipiers ont célébré le sacre avec une parade dans les rues de Constantine depuis le stade Chahid Hamlaoui jusqu’au Théâtre régional Mohamed-Tahar Fergani, au centre ville en passant par les plus grandes artères de la cité. Les  joueurs  sont montés sur un bus ouvert et ont exhibé le bouclier du Championnat saluant les milliers de supporters.

Aux premières heures de ce samedi, la ville du Vieux Rocher savoure encore la joie du succès de son club fétiche, et fête le couronnement de Club Sportif Constantinois comme il se doit.

Du centre ville, devant le parvis la maison de la culture Mohamed Laid Al Khalifa, habituels lieux de rencontre des Sanafir, le « tsunami  » vert et noir a en effet déferlé, sur toute la ville, des quartiers Belouizdad, Coudiat à  Djebel Ouahch et Boussouf en passant par les cités Ziadia,Zouaghi, la commune d’El Khroub et la nouvelle ville Ali Mendjeli, les milliers de supporters ont crée la fête et salué le parcours de leur équipe, en chantant à la gloire des Verts et noirs et en s’offrant des beaux spectacles des feux d’artifice.

« Tout triomphe est sublime. Et ce soir le CSC a offert à  Constantine un très beau cadeau et c’est très normal de l’applaudir’’, confie à l’APS, le jeune Skander, qui guette l’arrivée du bus des Sanafir au Théâtre régional. (APS)