Suivez-nous

213 est un site indépendant qui donne à voir l'Algérie dans tous ses états en vidéos, audio, photos et articles. 213 est aussi participatif, ouvert à tous.

Les plus lus

213 sur FB

Culture

L’immense comédienne Sonia n’est plus

La comédienne Sonia, Sakina Mekkiou de son vrai nom, est décédée dimanche à Alger à l’âge de 65 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès du directeur du Théâtre national algérien (TNA), Mohamed Yahiyaoui.

Né en 1953, Sonia avait fait ses premiers pas sur les planches à l’âge de 17 ans, après une formation à l’Institut supérieur des métiers des arts de la scène (Ismas) dont elle est diplômée en 1973.

En quarante ans de carrière au théâtre régionale de Annaba, celui de Skikda ou encore au Théâtre national, Sonia laisse derrière elle un répertoire riche de plus de cinquante pièces de théâtre dont « Galou Lâareb Galou », Babor Ghreq » ou encore le monodrame « Fatma ».

Elle a souvent collaboré avec de grand noms du théâtre algérien dont Azzedine Medjoubi, Abdelkader Alloula, Ziani Cherif Ayad, M’hammed Benguettaf ou encore Tayeb Seddiki.

Sonia a été membre fondateur de Masrah El Kalâa, et a beaucoup travaillé pour garder un théâtre dynamique pendant les années de terrorisme où elle avait produit des pièces comme « Hadhrya Wel Hawess » et « Sarkha », refusant toujours de quitter l’Algérie.

Son dernier travail sur les planches remonte à 2011 avec la pièce « Sans titre » dont elle a également assuré la mise en scène avec Mustapha Ayad.

Sonia avait également assuré la direction de l’Ismas ainsi que celle des théâtres régionaux d’Annaba et de Skikda.

La comédienne avait pris sa retraite à la fin de l’année 2015 pour se consacrer à l’écriture mais aussi au cinéma où elle fera sa dernière apparition dans le film « En attendant les hirondelles » (2017) de Karim Moussaoui. (APS)